Les Archers :

* le rôle des archers écossais

 - La Vieille Alliance, souvent désignée en français comme en anglais par son nom en scots, Auld Alliance (ou Ald Allyance ; en gaélique écossais : An Seann-Chaidreachas), est une alliance nouée entre les royaumes de France et d’Écosse contre l’Angleterre. Bien que le traité d'Édimbourg de 1560 ait mis fin de fait à la plupart de ses dispositions, l'alliance et ses prolongements ont marqué les relations franco-écossaises de 1295 jusqu'à l'époque contemporaine.
-L’Auld Alliance est une alliance entre le royaume de France et le royaume d’Écosse, aux dépens du royaume d’Angleterre. S'il est possible d'en faire remonter l'origine à 1165, sa première trace écrite est le traité signé à Paris le 23 octobre 1295 entre les représentants de Jean Baliol et Philippe le Bel. Ratifié le 23 février 1296 par le parlement écossais1, ce traité prévoit que si l’une des parties subissait une attaque de l’Angleterre, l’autre envahirait le territoire de cette dernière.

 

 

 

 


* Tir à l'arc (européen) médiéval

-Au Moyen Age , le tir à l'arc dans la guerre n'était pas aussi répandu et dominant, en Europe occidentale, que le dictait le mythe populaire. Les archers étaient souvent les soldats les moins payés d'une armée ou étaient enrôlés dans la paysannerie. Cela était dû au caractère peu coûteux de l'arc et de la flèche, comparé à la dépense nécessaire pour équiper un homme d'armes professionnel d'une bonne armure et d'une épée . L'arc était rarement utilisé pour décider des batailles et considéré comme une «arme de classe inférieure»

 

 

 

 


* Les hommes d'armes.

 -L'homme d'armes était un terme médiéval pour un soldat , presque toujours un professionnel. Il était le plus souvent utilisé pour désigner des hommes appartenant à une escorte de chevaliers ou de seigneurs bien équipés et bien entraînés (ayant pour habitude d'avoir des hommes sous les bras - c'est-à-dire d'être formés à l'usage des armes ).