La forge :


* Le forgeron - Mestre fêvre - Taillandier

Les forgerons étaient souvent dans les villages, alors que la plupart des autres métiers étaient plutôt à l'extérieur du village.
Il réalise tous les outils nécessaires à l'agriculture (socs de charrues, lames d'outils...), mais aussi les clous, ferrures de portes, fers à cheval. Il a également en charge la création de l'attirail des soldats : casques, épées, armures...
Le métier du forgeron se décline en différentes spécialités : maréchal-ferrant, serrurier, faiseur de cercles, faiseur de charrues, maréchal des forges.

* Les activités du forgeron :

  fabrication des fers pour chevaux.. pour le maréchal-ferrant
  Fabrication des cerclages de roues des charrettes.
  Fabrication des cercles pour le tonnelier, serrures et quincaillerie.
  Fabrication des divers araires, ainsi que tous les outils des champs : faux, faucilles,râteaux,houes...
  Fabrication des divers outils pour le jardin : pelle, pioche, bêches fourches...
  Fabrication des crémaillères, broches, tisonniers...
  Fabrication des enseignes en fer forgé et des éléments de mobilier : lit, pieds, bougeoirs...

   Il utilisait comme métaux,le fer, l'acier principalement.
   Les outils qu'utilisait le forgerons sont :l'enclume, le marteau, la pince ...

* Mestre fêvre

    Le mestre fêvre (nom du forgeron, en opposition à l'orfèvre qui travaille les métaux précieux)
    Il confectionnait tous les outils nécessaires à l'agriculture (notamment les socs de charrues et lames d'outils), mais aussi les clous, ferrures de portes, fers à cheval.
    Il avait également en charge la création de l'attirail des soldats : casques, épées, armures,boucliers...

    Le forgeron utilise un soufflet double : le soufflet est muni de 2 poches d'air qui fonctionnent simultanément pour disposer d'air de façon continue.
    Le fer peut alors être monté à 900 degrés, pour modifier sa texture moléculaire et permettre sa mise en forme par écrouissage (marteau/enclume).

*Le taillandier

    Le taillandier est un forgeron qui travaille en finesse. Il a en charge la production de tout     ce qui est tranchant, de ce que l'on appelle les outils à taillant. Il travaille l'acier, en utilisant la forge pour chauffer le métal, ainsi qu'une gamme de marteaux et de pinces de forge.



Lexique :

 - Araire : Instrument de labour à traction animale, qui rejette la terre de part et d'autre du sillon, à la différence de la charrue, qui retourne la terre.
 - Maréchal des forges : forgeron, travail le fer
 - Maréchal ferrant : travail avec / pour le maréchal des forges ==>  chevaux
 - Écrouissage : action permettant de travailler le fer / métal,    jusqu' a ce qu il se déforme pour être travaillé.